à paraître : numéro Danto

brilloboxDepuis l’article qui le rendit célèbre, « Le monde de l’art », publié en 1964, Arthur Danto n’a pour ainsi dire cessé de « ruminer » dans toute son œuvre l’expérience qui, de son propre aveu, a fait de lui un philosophe de l’art : la rencontre des Boîtes Brillo de Warhol et le mystère de ces objets qui, en tous points semblables à de simples objets réels, sont pourtant des œuvres d’art.

Le numéro que nous lui consacrons tâche de rendre compte de l’originalité du projet philosophique né de cette expérience: un essentialisme en prise avec les bouleversements de l’art contemporain et faisant donc paradoxalement la part à l’historicisme.

Nous verrons également comment ce renouvellement de la question de la définition de l’art peut être mis à l’épreuve sur des objets particuliers — que Danto en ait traité, comme de la littérature par exemple, ou pas, comme dans le cas de la danse. Mais aussi quelles sont ses conséquences sur la conception du rôle du critique d’art.

Enfin, la dimension ontologique de son œuvre sera questionnée dans son débat avec ces interlocuteurs constants que furent la théorie institutionnelle de l’art d’un côté, le pragmatisme de l’autre.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *