Arthur Danto

brilloboxLe dernier numéro des Cahiers Philosophiques (n°144/1er trimestre 2016) porte sur Arthur Danto.

Arthur Danto a développé une philosophie de l’art dont le fil conducteur est la recherche d’une définition de l’art. Projet aussi classique qu’il est intempestif, ouvert à de multiples malentendus, dans une époque où une ontologie de l’art ne pouvait qu’apparaître comme la survivance désuète de questions métaphysiques obsolètes.
C’est le Pop art, ce sont les Boîtes Brillo d’Andy Warhol, indiscernables par la vue des boîtes du commerce, qui incitent d’abord le philosophe à une reprise complète de la question : qu’est-ce que l’art ? Or, une véritable définition de l’art doit en saisir l’essence, elle doit valoir pour tous les arts et inclure toutes les œuvres. Mais la philosophie doit aussi tenir compte du fait que les œuvres dépendent d’un contexte, qu’elles ne peuvent surgir à n’importe quelle période. Être à la fois essentialiste et historiciste, telle est la gageure. Pour Danto, c’est par le bouleversement artistique des années 1960-1970 que la rencontre entre art et philosophie devient possible et que l’essence de l’art peut enfin être conçue et exposée.

Au sommaire du numéro :

Dossier Arthur Danto

  • Editorial
  • Jean-Pierre Cometti, « Comment reconnaître un agent double ? Arthur Danto et la,dédéfinition de l’art », p. 9
  • Richard Shusterman, « Danto et l’esthétique pragmatiste », p. 27
  • Isabelle Thomas-Fogiel, « Cohérence de l’ontologie de l’art : Arthur Danto ou l’anti-Wittgenstein », p. 39
  • Mélissa Thériault, « Danto et la littérature : une philosophie de l’écriture ? », p. 57
  • Julia Beauquel, « L’affranchissement philosophique de la danse », p. 75

Les introuvables des Cahiers

  • Laure Bordonaba, « La critique d’art après la fin de l’art », p. 95
  • Arthur Danto, « Banalité et célébration : l’art de Jeff Koons », p. 102

Situations

  • Laure Bordonaba, « Danto vs Dickie, une ‘bataille œdipienne’ », p. 117
  • George Dickie, « Le conte de deux mondes de l’art » ,p. 123
  • Arthur Danto, « Réponse », p. 130

Parutions

  • Note de lecture, p. 135

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *