De la théorie néolibérale

caphis_néolibéralismerLe n°133/2ème trimestre 2013 vient de sortir. Son dossier porte sur la théorie néo-libérale.

Qu’est-ce qui constitue la spécificité théorique du néolibéralisme, et ce précisément dans le champ de la pensée économique ? Quelle est son originalité et sur quels principes philosophiques cherche-t-il à se fonder ? Constitue-t-il un corps de doctrines ou de méthodes unifié ? Les questions, les débats et les contestations qu’il suscite resteraient incomplets et même superficiels si cette identité théorique n’était pas mise en question. Mais dans un moment historique caractérisé par la montée en puissance de politiques inspirées par le néolibéralisme, il s’agit aussi de prendre la mesure de ses implications pratiques, et de réfléchir aux outils critiques dont nous disposons pour en évaluer les justifications, ainsi que les effets.

Au sommaire du numéro :

  • F. Burbage, éditorial, p. 4-8. [version pdf]
  • « Le néolibéralisme entre théorie et pratique : Entretien avec André Orléan », p. 9-20. [version pdf]
  • Serge Audier, « Les paradigmes du « néolibéralisme » », p. 21-40.
  • Henri Commetti, « L’école autrichienne d’économie : subjectivisme et limites de la connaissance », pp. 41-64.
  • Emmanuel Picavet, « L’approche économique, le rejet du néolibéralisme et l’Europe », p. 65-78.
  • Vincent Guillin, « De quoi les essais contrôlés randomisés sont-ils capables ? Évaluation, mécanismes et capacités en sciences sociales », p. 79-102.

Les Introuvables :

  • Daniel Lancereau, « Carl Menger : au fondement du libéralisme, la liberté », p. 103-105 ; introduction au texte de Menger
  • Carl Menger, « les théories sociales de l’économie nationale classique et la politique économique moderne », p. 106-117.

Situations :

  • Entretien avec Thierry Hoquet à propos de Cyborg philosophie : penser contre les dualismes, pp. 118-129.

Notes de lectures :

  • Jean-Michel Rey, Le Temps du crédit, par Gérald Sfez, p. 130-155. [version pdf]
  • Francine Markovits, Le Décalogue sceptique, par Barbara de Negroni, p. 156-158. [version pdf]

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *